12-07
2016
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

Un contexte économique, social et politique pour le moins tendu…

Nous pouvons nous poser la question avec un certain sarcasme, qu’est-ce qu’il nous manque ou qu’est-ce qu’il va encore nous arriver ! Les attentats de 2015 ont en effet durement pénalisé notre image d’un point de vue de la sécurité de notre destination, puis se sont ajoutés les grèves et les mouvements sociaux, la météo moribonde du printemps puis maintenant le potentiel BREXIT, bref on n’est pas aidé ! Cessons de nous plaindre après que nous ayons tous fait les mêmes constats et trouvons des solutions.

Le contexte de la chambre d’hôtes et des gites en 2016

Que nous disent les statistiques officielles des chambres d’hôtes et des gites ? Nous remarquons une diminution sans cesse du nombre d’hébergements depuis maintenant plus de 8 ans… Il y avait 38 000 chambres d’hôtes en 2008 et moins de 31 700 en 2015 soit une baisse de 17% en 8 ans. Pour les gites, le constat est bien pire car il y avait 169 000 gites en 2008 et moins de 82 400 en 2015 soit une chute vertigineuse de plus de 50% !

Statistiques_officielles_hébergements_marchands_chambres_hotes_gites_France_guest_strategy

Comment analyser et peut-être relativiser ses chiffres :

  • Erreur statistique fondamentale : Malheureusement, en France, nous ne sommes pas capables de connaitre de manière exacte et transparente le nombre officiel de chambres d’hôtes et de gites car ne sont comptabilisés dans les statistiques ci-dessus uniquement les hébergements labellisés Gites de France, Clévacances, Fleurs de Soleil ou encore Accueil Paysan et/ou classés Atout France pour les gites ! En d’autres termes, les gites non classés ou labellisés et les chambres d’hôtes non labellisées ne sont pas pris en compte dans les statistiques « officielles ».
  • La théorie de l’Iceberg: Aucune valeur statistique fiable ne peut être avancée sur ce sujet mais on estime qu’il y aurait autant si ce n’est aujourd’hui bien plus de chambres d’hôtes et gites qui ne se classent ou qui ne se labellisent pas. Pour quelles raisons ? Souci d’indépendance, de discrétion, d’une image décalée ou vieillissante face à leurs clientèles ciblées, d’un mauvais retour sur investissement pour d’autres, du « On peut faire aussi bien sans eux », etc.
  • Des ouvertures et des fermetures toutes aussi importantes : Du fait de la professionnalisation évidente de ce secteur d’activité depuis plusieurs années, des sacrifices que demandent ces métiers pour finalement une rentabilité avant tout patrimoniale mais rarement « salariales », le taux de mortalité des chambres d’hôtes et gites traditionnels est important au profit des créations poussées par des profils plus « calculés et réfléchis » .

Ayez systématiquement en tête qu’il y aura toujours moins cher, plus beau et plus proche du lieu idéal pour un voyageur que chez vous que ce soit dans le champ des labellisés, des non labellisés ou encore des non déclarés… Il existe donc toujours des opportunités mais avant de vous lancer, prenez le temps de bien tout mesurer, anticiper et surtout innover afin de mettre toutes les chances de votre côté…

Notre modèle des 5 piliers

Il vous permet de définir à l’aide de 5 variables essentielles, le succès ou l’échec de votre futur hébergement. Quels sont ces 5 piliers déterminants ?

  1. Le Territoire
  2. Le produit
  3. Le propriétaire
  4. La stratégie
  5. Le financement

Nous allons nous intéresser aujourd’hui au pilier numéro 2 à savoir « Le produit ». Quelle est donc la promesse « produit et service » que vous délivrez à vos voyageurs ? Ce pilier au même titre que les 4 autres, doit être réfléchi, abouti, étudié, anticipé afin que vous visiez juste…

Rentrer dans un cadre légal mais pensez client

Votre produit n’est pas ce que dit la loi ! Il vous faut bien évidemment rentrer dans un cadre légal tout en respectant les différentes et j’ose dire les nombreuses régulations encadrant nos activités mais ce n’est pas la loi qui va vous dire qu’elle concept proposé ou quels termes employés afin d’attirer une clientèle à séjourner dans votre établissement. Tout dépend de vos objectifs mais si votre souhait est que votre produit touristique marche et que vous preniez le plaisir à accueillir de nombreux hôtes, nous vous déconseillons de proposer uniquement une offre d’hébergement traditionnelle comme l’entend le strict cadre légal d’une chambre d’hôtes ou d’un meublé de tourisme. Si vous ne proposez que du « sommeil » sans vous différencier ou sans apporter de services additionnels, alors selon notre expérience et face à un niveau de concurrence élevé entre les destinations et les hébergements sans oublier le contexte économique tendu, votre chance de viabilité ne sera qu’infime…

Définissez votre produit qui doit rimer avec concept

Une fois votre cadre légal défini, votre priorité absolue est que vous répondiez à un besoin identifié des voyageurs qui motiverait leur déplacement au sein de votre territoire, au sein de votre établissement et cette part de voyageurs soit potentiellement suffisante pour répondre à vos objectifs financiers.

Pour vous aider, basez-vous sur ce schéma que nous vous avions déjà présenté lors d’un précédent article: « Pour assurer le succès de votre maison d’hôtes, ayez un bon positionnement et n bon service client ». Il vous donne quelles sont les grandes tendances des attentes des voyageurs en termes de produits et services :

tendances-secteur-chambres-d-hotes-tourismeDes illustrations de positionnement à succès :

  • « Cyprès si Haut » : Une cabane de grand standing avec Spa et Sauna en Corrèze. Le concept est celui de l’insolite haut-de-gamme tout en proposant des services additionnels : Ardoise gourmande, soirée au café-théâtre, soin modelage ou le prêt d’une tablette comprenant l’application mobile de « Cyprès si haut » pour maximiser l’expérience digitale du séjour !Positionnement_produit_concept_cabane_haut_de_gamme_insolite_cypres_si_haut_guestetstrategy
  • « La Feullaie » : Une demeure du 18e siècle de 5 chambres d’hotes de standing décorées avec le goût de Véronique et une table d’hôtes d’exception digne d’un chef étoilé proposée par Philippe. L’identité est donc portée par la table d’hôtes « hors normes » découlant sur des possibles cours de cuisine.

Positionnement_produit_table_hote_exception_LaFeuillaie_Guestetstrategy

  • « La Casa Magna » : Véritable maison d’artiste nichée dans un paradis qu’est le Cap Corse, ce cadre privilégié propose des master class de photographie, des résidences d’artistes et des expositions originales. L’hébergement est donc ici secondaire et l’association « fotograficasa » propose donc des stages encadrés par des photographes reconnus.

Positionnement_produit_concept_master_class_photos_stages_Corse_CasaMagna_Guestetstrategy

  • « Little French reteat » : Le calme du sud-ouest au sein du département du Lot-et-Garonne c’est tout de ce cherchait Tamsin, la propriétaire des lieux pour proposer des programmes de « retreat » et autres séjours yoga pour une clientèle anglaise en recherche de déconnexion. Le concept est donc basé sur la détente, la relaxation.

Positionnement_produit_concept_yoga_bien-être_retreat_detox_sud_ouest_Guestetstrategy

  • « La Ferme de Bouchemont » : Facile d’accès, situé à 65kms à l’ouest de Paris, cet établissement propose 4 chambres d’hotes de caractère mais mise avant tout ces 2 salles d’évènementiel l’une de 80 m² et l’autre de 200 m² pour des réceptions familiales (baptême, anniversaire, soirée de fin d’année) ou des séminaires professionnels.

Positionnement_produit_concept_mariage_seminaire_salle_reception_proche_Paris_FermeBouchemont_Guestetstrategy

  • « Board & Breakfast » : Leur produit répond parfaitement aux attentes du consommateur : nature, sport, détente et comme à la maison au sein du département des Landes. Ils ont même su adapter leur offre d’hébergement pour toucher différents types de clientèle : « Beachhouse & Waikiki pour les couples, Bed & Breakfast pour tout le monde et Villa pour les familles ».

Positionnement_produit_surf_thème_sport_Landes_BoardAndBreakfast_Guestetstrategy

Penser les bons termes et le marketing

Une fois votre concept pensé et validé, sachez utiliser les bons mots pour le valoriser auprès de vos futurs hôtes. Il faut que vous soyez officiellement une « chambre d’hôtes » déclarée à la mairie en utilisant le CERFA N° 13566*02 pour utiliser ce terme tout comme il faut être un « meublé de tourisme » suivant le CERFA N° 14004*02 pour pouvoir utiliser ce terme. Est-ce que ces 2 appellations sont pour autant beaucoup utilisées par les internautes dans leurs recherches sur Google ? En allant plus loin, est-ce qu’elles respectent l’image que vous souhaitez donner à votre concept ? La réponse à ces 2 questions est : « Pas certain ». Un conseil, faites un tour dans « Google Trends » pour étudier la tendance à la hausse ou à la baisse du volume de recherches tapées sur Google…

Tendance_mot_clef_requete_google_maison_hotes_guestetstrategy

Quelques idées de mots identitaires potentiels que vos clients peuvent utiliser :

  • Location de vacances
  • Maison d’hotes
  • Demeure d’hote
  • Bed & business
  • Bed and Breakfast
  • Guest House
  • Gite d’hotes
  • Boutique B&B
  • Etc

Alors vous l’avez compris, que vous soyez une chambre d’hôtes ou un gite au sens strict de la loi, pensez, ciblez puis écoutez vos voyageurs afin de leur proposer un concept potentiellement novateur qui leur fassent plaisir tout en vous faisant plaisir. Il s’agira selon nous de l’une des clefs du succès de votre activité…

Un commentaire

Laisser un commentaire