09-10
2014
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

Voici la suite attendue de notre article : Decryptage d’une nouvelle tendance : La reprise de chambres d’hôtes diffusé cet été sur notre blog. Nous vous aidons cette fois à travers une méthode à prendre la bonne décision et à choisir la bonne opportunité pour votre projet…

Se poser les bonnes questions !

 Un établissement qui a bien fonctionné durant 10 ans, pourrait tout aussi bien battre de l’aile sur les 10 années suivantes. Rien n’est acquis. Il est donc important de se poser la question de modifier ou non la stratégie actuelle.

  • Quel est mon apport en fond propre ?
  • Quel sera mon statut juridique ?
  • Quels sont mes concurrents ?
  • Quelles sont mes pistes d’amélioration de mon offre ?
  • Quels sont les travaux lourds et légers à prévoir ?
  • Quels sont les clients, les hôtes actuels de l’établissement ?
  • Quelle est ma marge de progression sur le taux d’occupation ?
  • Quels tarifs proposer ?
  • Quelle stratégie marketing mettre en place ?

Toutes ces questions, il vous faut vous les poser mais savoir concrètement y répondre de manière détaillée.

Conseils_reprendre_achat_chambre_hote_gites_prévoir_travaux

Leur poser les bonnes questions !

L’avantage d’une reprise d’activité est que vous ne partez pas de zéro. Il va donc falloir faire passer un véritable petit entretien à vos vendeurs afin que vous obteniez un maximum de garanties autour de leur exploitation…

Cadrer le volet financier :

  • Qu’est-il compris dans le fonds de commerce ?
  • Quel est le Chiffre d’Affaires actuel de l’établissement ?
  • Quelles sont les détails des charges actuelles de l’établissement (literie, produits d’accueil, petit-déjeuner, énergie, assurances, etc) ?
  • Quel est votre budget marketing annuel ?
  • Quel est le taux d’occupation moyen actuel depuis ces dernières années ?
  • Quel est le taux actuel de remplissage mois par mois ?

Cadrer le volet organisation :

  • Quelle est votre répartition des tâches ?
  • Sous-traitez-vous quelques services (linges, ménages, etc) ?
  • Quels sont vos différents fournisseurs (Boulangerie, marchés, fermes, épiceries, etc)

Cadrer le volet marketing et commercial :

  • Pouvez-vous nous dire précisément qui sont vos clients ?
    • D’où viennent-ils ?
    • Sont-ils fidèles ?
    • Quelle est la longueur de séjour moyen ?
    • Pourquoi est-ce qu’ils viennent au sein de votre maison d’hôtes ou gite ?
  • Quel est votre prix moyen par séjour ?
  • Quelle est votre stratégie marketing ?
    • Quelles sont les performances de votre site Internet (fréquentation, référencement, nombre de réservations en ligne, etc) ?
    • Sur quels annuaires de référencement êtes-vous présents ?
    • Avez-vous un compte Tripadvisor ? Si oui, quelle est votre note et combien d’avis avez-vous ?
    • Êtes-vous présent sur des réseaux sociaux ? Si oui, lesquels et de quelle manière ?

Valider les informations collectées auprès de la maison d’hôtes ou du gite en contactant les institutions locales :

Nous le répétons, la reprise d’une maison d’hôtes ou d’un gite, permet de se baser sur des chiffres réels afin de prévoir un Chiffre d’Affaires prévisionnel et ainsi avoir plus de poids face aux banques.

Une fois que vous avez collecté les informations transmises par les propriétaires, prenez le temps de contacter les institutions touristiques locales afin de les valider. Appelez et essayez de prendre rendez-vous avec votre Office du tourisme, votre Comité Départemental du Tourisme ainsi que votre Chambre de Commerce et d’Industrie.

Demandez-leur une batterie de chiffres et autres informations sur la dynamique touristique actuelle de votre territoire tout en leur parlant discrètement selon le contexte de votre projet. Ils vous renseigneront également sur d’éventuels constructions ou aménagements du territoire qui pourraient positivement ou négativement impacter vos perspectives futures.

Il est crucial que vous puissiez baser votre projet sur des informations réalistes et non volontairement gonflées ou sur-optimisées…

Concrètement, comme cela se passe-t-il ?

Abordez la notion du « fonds de commerce » afin de savoir si vous reprenez ou non la literie, le site Internet, des éléments de décoration intérieur et extérieur, les contrats de sous-traitance éventuels, etc. Jugez s’il est intéressant pour vous de reprendre ces éléments ou si leur valeur n’est pas justifiée pour votre projet. Utilisez alors vos arguments en phase de négociation…

Avant signature du contrat, mettez-vous d’accord avec les propriétaires actuels sur la future organisation de « l’après signature », juste avant votre arrivée. Il s’agit d’un moment crucial que nous appelons la « Transition ».

Vous pouvez, par exemple, proposer aux propriétaires actuels de continuer à prendre les réservations jusqu’à ce que vous arriviez et les acomptes vous seront alors reversés.

S’ils n’y ont pas pensé, demandez-leur de bien vouloir envoyer un email aux personnes ayant effectué leur réservation, afin de leur annoncer la reprise d’activité.

Demandez-leur tous leurs codes d’accès pour les différents annuaires de référencement Internet, sites d’avis, réseaux sociaux sur lesquels ils sont présents et, dès votre arrivée, connectez-vous aux différents annuaires et surtout au site Internet actuel afin de modifier les coordonnées.

Conseils_reprendre_achat_chambre_hote_gites_stratégie_visite

Alors, intéressés par la reprise d’activité de chambres d’hote ou gites ?

Nous avons lancé en décembre 2015, le service Guest & Transaction au sein de Guest & Strategy et grâce à nos partenaires immobiliers, nous vous accompagnons dorénavant dans la reprise ou la vente d’une chambre d’hotes haut de gamme en exploitation

3 commentaires

  1. Ping : Comment réussir sa reprise de chambres d...

  2. Ping : Comment réussir sa reprise de chambres d...

  3. Ping : Comment réussir sa reprise de chambres d...

Laisser un commentaire