23-05
2013
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

Vous avez du le remarquer, l’actualité qui touche notre secteur des chambres d’hôtes et gites est riche, très riche… :

  • Nombreuses émissions télévisées (Zone Interdite et la série Bienvenue chez Nous)
  • L’attaque de l’UMIH contre les chambres d’hôtes illégales (consulter l’article de Tourmag)
  • Chambres d’hôtes illégales : question d’un label national pour encadrer la profession (consulter l’article sur Tourmag)
  • L’explosion du « voyage communautaire » représenté par le site Internet Airbnb puis les 1ères condamnations de locataires pour violation de la loi hôtelière de la ville de New-York (consulter l’article du Monde)

Nous pouvons alors nous poser la question de l’impact de ces mises en avant sur notre activité ?

tendance_actualité_chambre_hote_maison_hôte_guest_strategy_blogOui, nous sommes tous d’accord sur le fait qu’il faut lutter contre les chambres d’hôtes illégales qui portent préjudice à notre activité et surtout à son image ne respectant aucune norme souvent non déclarées à la mairie mais ne tombons pas non plus dans la généralité, n’imposons pas un label souvent rejeté par les propriétaires respectueux de la loi, n’oublions pas que nous sommes limités à 5 chambres et surtout que nous sommes appréciés et recherchés car nous ne sommes pas des hôtels…

Nous vous apportons cette semaine le précieux témoignage d’une propriétaire de chambre d’hôte dans le Sud de la France qui nous dresse en état des lieux qui mérite réflexion…

« Bonjour Jérôme,

J’ai vu le reportage M6 –Zone Interdite : « Nuits inoubliables ou cauchemars : enquête sur les secret des maisons d’hôtes les plus extraordinaires », inconscience, doux rêveurs, convaincus de leur projet, expérience de vie et médias sans scrupules. C’est la société actuelle cruelle dans le monde de la  finance ou dans l’emploi (exploitation humaine) profession qui font dériver les gens sur des projets qu’ils pensent plus zen !

Nous avons également l’émission Bienvenue chez nous, négative, plus du tout représentatif, se critiquant entre eux pour 3000 € à Gagner d’après un article d’Accueillir Magazine.

Je remarque toutefois depuis que j’ai ouvert nos chambres d’hôtes, on nous en demande autant que dans ces sociétés multinationales. Du donner gratuit offrir payer,  payer faire des services plus  sans supplément spa, piscine jacuzzi  boissons à discrétion, bouteille d’eau  frigo pouvoir cuisiner, visiter d’une collation  offerte le matin, c’est passé à un petit déjeuner  gastronomique et fait maison pour quelques euros la chambre elle doit super grande grand luxe  avec produit de marque  savate peignoir sinon tu es trop cher du 5 étoiles avec salon veulent aussi être chez vous extérieur bien fleuri entretenu parfait…

Gites de France qui ne fait rien, n’aidant pas notre travail difficile en ce temps de crise…

Gites de France Var label à 1000 € l’année, ne vendant que les mérites de leur agence de réservation en ligne à 20% de marge dont le directeur de gites est aussi le gérant de cette agence.

La multiplicité des obligations autorisations et taxes qui nous sont imposées. Taxes sur la publicité des voitures, des panneaux, enseignes, des redevances télé, de la SACEM.

On comme à nous parler d’une obligation d’avoir une inscription aux registres du commerce RCS ou déclaration ou registre des entreprises je ne sais pas trop la différence encore alors qu’on ne fait pas un chiffre d’affaires supérieur 16600€ !

La Contribution financière des entreprises (CFE) même si c’est notre habitation principale !

Bientôt la TVA, la norme ERP établissement recevant du public, la défiscalisation attention à la baisse ça nous pend au nez de 71 à 50 %.

Nos sites portail intermédiaires de plus en plus envahissants très chers en commission pour 5 chambres d’hôtes on travaille pour qui…

Bref, On voit d’un autre coté des reportages sur les chambres chez l’habitant qui officient sans aucune autorisation, ni déclaration de revenus à ce titre et qui sont présents sur le net et ça ne choquent personne.

Ici, nous allons nous regrouper avec les hébergeurs  locaux tous confondus et proposer de l’événementiel clés en main aux élus et partenaires financiers comme à Cannes.

Salutations,

Catherine atherine Hoffmann & Jean-Jacques Le Cloirec
Atrium Augusta – Studios et Chambres d’hôtes
10 Rue du Mas – 83600 Fréjus
Côte d’Azur – France
Tél. 04.94.51.54.74
www.chambredhotesfrejus.fr
»

Ce témoignage est le reflet de la perception d’une propriétaire de maison d’hôtes mais traduit sans aucun doute les pensées d’une multitude d’entre vous. Il ne se veut pas pessimiste, ne veut pas refroidir les porteurs de projet de création de chambres d’hôtes ou gites afin de se lancer dans cette activité épanouissante et formidable mais se veut simplement légèrement revendicateur. Nous sommes d’accord pour évoluer mais n’oublions surtout pas le client dans tout cela.

Nous attendons vos réactions et commentaires…

4 commentaires

  1. hotesetdemeuresimon Manoukian

    Bonjour,

    très intéressant cette interview d’un acteur de la profession de loueur de chambres d’hôtes. car il s’agit bien d’une activité qui se professionnalise compte tenu des attentes des clients et des attaques des hôteliers…
    Il faut en effet se regrouper pour faire entendre la voix de ces maisons d’hôtes qui sont, pour la très grande majorité, en conformité avec la réglementation nationale.

    Quant à la concurrence déloyale vis-à-vis de l’hôtellerie ? Je pense plutôt l’inverse : c’est une attaque déloyale des hôteliers indépendants. Ces derniers n’ont pas rénové leurs établissement et se plaignent d’une baisse d’activité ! Qu’ils commencent par rénover leur hôtel et accueillir le client comme un hôte et pas comme un « porte-monnaie » ou un « numéro ».
    D’autre part, les chambres d’hôtes représentent 2% de l’hébergement marchand en France (Hôtels, résidences de tourisme, camping, auberge, gîtes et chambres d’hôtes), ce qui ne représente pas une concurrence notable. La réglementation est claire et ce n’est pas de l’hôtellerie ! L’hôte est reçu dans votre maison, votre domicile…
    C’est vrai ,que la décoration, le confort et le petit déjeuner sont très souvent, pour ne pas dire tout le temps, supérieur à l’hôtellerie pour le même prix proposé. Mais les services ne sont pas les mêmes (pas de réception, pas d’ouverture 24/24, pas de room service, etc…)
    Nous ne sommes donc pas dans la même activité !

    Répondre
  2. Ping : Airbnb, UMIH, label nationale, Bienvenue chez n...

  3. Eric Guittet

    Bonjour à tous.
    Il est vrai que l’activité médiatique est dense en ce début de saison sur le bon parfum d’exotisme au quel les adeptes de chambres d’hôtes aspirent après un hiver plus que dur et une actualité économique plus que pessimiste..Bref , l’hôtellerie conventionnelle propose des rabais ou remise toute l’année alors que nos chambres d’hotes ,plus modestes offre des services de plus en plus centrés sur un accueil personnalisé avec des installations proches du centre de remise en forme..bref plus de coûts avec un prix toujours plus remisé.
    Alors que faire?? Pour notre part , nous sommes en SARL depuis la création et soumis a des contraintes comptables plus importantes , mais nous avons choisi ,avec nos cinq chambres d’hôtes , notre table d’hôtes et notre événementiel de nous adapter à cette conjoncture..
    en résumé notre chai de 60 m2 est dédié au repas de famille ( anniversaire, table ronde et évènement pour les petites TPE en recherche de petite salle cosy pour séminaire d’une journée..
    Nos repas tout compris à 22 euros s’adapte à des budgets de plus en plus serrés tant au niveau personnel que professionnel …et qui touche notre clientèle locale à ne pas sous estimer..
    En région viticole, nous nous orientons sur l’activité oeno -touristique en partenariat avec les syndicats viticoles , propriétaires et espérons offrir cette activité pour contrer les projets des nouveaux propriétaires chinois qui commencent à lorgner un tourisme de masse orienté sur leurs nouvelles propriétés..

    Si nous voulons subsister dans un monde en évolution perpétuelle , il faut rester opportuniste un brin , sinon le stoïcisme nous sera fatale….
    Brain storming de Eric, cogérant du domaine des deux cèdres…

    http://www.domainedesdeuxcedres.com

    Répondre
  4. Ping : Airbnb, UMIH, label national, Bienvenue chez no...

Laisser un commentaire