12-02
2013
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

La présence de Monsieur Google France en la personne de Jean Marc TASSETTO était le grand évènement tant attendu du 4ème Salon du E-tourisme de Saint-Raphaël ayant lieu chaque année début février.  En effet, l’ensemble des professionnels du tourisme à savoir les institutionnels, hôteliers, chambres d’hôtes et gites sont tous sensibles aux orientations stratégiques entreprises par le 1er site mondial avec plus + de 1 milliard de visiteurs uniques mensuels et le 1er moteur de recherche utilisé en France avec plus de 91% du trafic. Google est pour nous tous à la fois notre meilleur ami et notre meilleur ami ! Alors quelles sont les nouveautés et les outils tendances de ce monstre du web :

  1. Google Knowledge Graph : Il s’agit d’une évolution très importante dans l’affichage des résultats des requêtes sous Google. Elles incluent dorénavant des informations sémantiques issues de sources diverses dont Wikipédia en tête. Google s’enrichit donc d’éléments réels, afin de livrer des réponses plus pertinentes et surtout de garder un maximum de trafic sur son site Internet ! Il propose également à l’internaute des sujets enrichis relatifs à sa recherche.

Prenez le temps de regarder la vidéo officielle de Google afin de mieux comprendre cette révolution apparue en décembre 2012 sur Google France :

Quels impacts pour nous : chambres d’hotes, gites ou locations de meublés ? Les conséquences sont pour le moment limitées car comme le montre notre démonstration ci-dessous, le Knowledge Graph fonctionne avant tout pour des personnalités, des disciplines ou bien des villes ayant une certaine « notoriété » du moins étant référencées dans Wikipédia.

Illustration_knowledge_graph_tourisme_reussir_sa_maison_hotes

Illustration_knowledge_graph_chambres_hotes_tourisme_reussir_sa_maison_hotes

  1. Google Now : Dans la continuité du Knowledge Graph, Google souhaite offrir davantage d’illustrations et cherche sur le mobile à anticiper les besoins de ses internautes en leur offrant les informations qu’ils attendent sans même qu’ils les aient demandées ! Je cite : « Google Now est un assistant personnel intelligent qui prend la forme d’une application Android basée sur la reconnaissance vocale pour apporter des réponses aux requêtes des utilisateurs, faire des recommandations et effectuer des actions en déléguant certaines requêtes à des services en ligne » (Source : Wikipédia)

Prenez le temps de regarder cette vidéo introductive uniquement disponible en version anglaise :

Quels impacts pour nous : chambres d’hotes, gites ou locations de meublés ? Votre ambition afin d’être visible sur Google Now est d’être bien référencé sur www.maps.google.fr par le biais d’une page bien enrichie et comprenant quelques avis de consommateurs.

  1. Google Trends : Il s’agit d’un outil de Google prenant la forme d’une barre de recherche vous permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme ou une recherche clef ont été tapés dans Google le tout exposé par un graphique.

Illustration_google_trends_tourisme_reussir_sa_maison_hotes

Quels impacts pour nous : chambres d’hotes, gites ou locations de meublés ? Alors que cet outil pourrait nous offrir des éléments essentiels pour notre référencement Internet, il s’avère qu’il est bien trop souvent inefficace car les requêtes associées à des termes tels que : « Chambres d’hôtes + Destination » n’ont globalement pas le volume suffisant pour apparaître dans Google Trends. Il vous faudra alors élargir vos recherches avec des termes parfois « génériques » donc moins ciblés mais qui peuvent vous permettre d’accéder à une montagne d’informations comme nous le prouve la recherche sur Google Trends : « Location vacances Normandie »

Illustration_google_trends_locations_vacances_reussir_sa_maison_hotes

  1. Google Hotel Finder : C’est le sujet de discussion en vogue du moment : est-ce que Hotel Google Finder sera l’ami ou bien l’ennemi des hébergeurs ? En d’autres termes, favorisera-t-il la vente directe sur le site Internet de l’hôtelier ou de la chambre d’hôtes ou bien favorisera-t-il la vente par un intermédiaire, une agence de voyages en ligne telle que Booking.com pour ne nommer qu’elle… Hotel Google Finder s’appuie sur la présence des hôtels, maisons d’hotes et gites sur Google Adresses ou Google + Local et affiche des liens directs vers des sites de comparaison de tarifs tels que Booking.com. Google se rémunère donc au clic. A terme, comme c’est le cas dans l’illustration ci-dessous pour les Etats-Unis, Google France affichera directement Google Hotel Finder au sein de sa 1ère page de résultats de recherche sur les combinaisons de type : « Hotels + destination ».

Illustration_google_hotel_finder_New_York_reussir_sa_maison_hotes

Je vous conseille la lecture de l’article suivant : Youseemii.fr

Quels impacts pour nous : chambres d’hotes, gites ou locations de meublés ? Vous devez impérativement être bien référencé sur www.maps.google.fr par le biais d’une page enrichie comprenant quelques avis de clients ayant séjournés au sein de votre maison d’hôtes ou gite. Ensuite, il faudra veiller à éventuellement payer au clic afin de faire apparaître votre lien de site Internet de manière directe, en avant par rapport aux agences de voyage en ligne. A suivre…

  1. Google + : Google + a été lancé pour concurrencer Facebook le 20 septembre 2011 et il s’agit aujourd’hui ni plus ni moins  du 2ème réseau social du monde avec 343 millions utilisateurs (Source: GlobalWebIndex). Souvent moqué, Google + représente aujourd’hui un partenaire de choix dans votre stratégie de référencement global sur les réseaux sociaux car il est de plus en plus soutenu dans sa croissance par la maison mère Google. Dans cette tendance, Google Map (Google Adress) a ainsi « fusionné » avec Google + donnant Google + local.

Quels impacts pour nous : chambres d’hotes, gites ou locations de meublés ? Afin d’obtenir votre visibilité sur Google +, vous devez soit créer votre page Google + local à partir de Google + ou bien créer votre page professionnelle sur Google Map. Dans les deux cas, votre page sera rattaché à votre compte Google + et il vous faudra générer un maximum d’avis de clients ayant séjournés au sein de votre maison d’hôtes ou gite. Vous pourrez également comme c’est le cas avec Facebook, partager sur votre page Google + vos actualités, évènements, offres promotionnelles, etc

Illustration_google_plus_local_reussir_sa_maison_hotes

Illustration_google_plus_local_Les_3_chambres_reussir_sa_maison_hotes

8 commentaires

  1. Nuit d'un Jour

    Deux ou trois précisions :

    Graph search : des chambres d’hôtes sortent déjà ainsi (Tapez Nuit d’un Jour » dans Google, il apparaît). Je pense que le nom de la propriété va prendre plus d’importance à l’avenir. Les visiteurs recherchent de plus en plus de multiples supports avant de décider. Le lien entre les supports est le nom de la propriété.

    Google Trends : effectivement, il bloque sur les faibles volumes (plus qu’avant). Il permet cependant de visualiser certaines évolutions de recherches dans le temps pour mieux comprendre notre situation. « Hotel Paris » est en légère baisse alors que « booking » est en forte hausse montre que les prennent l’habitude de rechercher un hôtel sur Booking.

    Avis Google+ : depuis l’intégration des avis dans Google+, il me semble que les visiteurs sont plus réticents à publier leurs avis. D’une part il faut ouvrir un compte G+. Mais les avis sont maintenant reliés à la page Google+ du visiteur et visible du public/de ses connaissances. Je n’ai pas vu de possibilité de le faire en anonyme.

    Répondre
    1. jeromeforget.guest&strategy

      Bonjour M. Poupinet,
      Je vous remercie pour votre témoignage qui apporte une très belle complémentarité à notre article.
      – Pour Google Knowledge Graph, lorsque vous tapez le nom de votre maison d’hôtes et que vous avez créé votre page Google Map, vous avez des photos, adresse, téléphone et le mot Avis qui apparaissent. Le nom de votre maison d’hôtes est donc un élément essentiel dans votre communication globale.
      – Pour Google Trends, pas vraiment étonnant que les recherches avec les mots clefs « Booking » se multiplient. Comme vous le dites, les internautes sont de plus en plus familiariser avec ce site Internet et généralement l’apprécient.
      – Pour Google +, à nouveau une très bonne observation. Les avis sont maintenant associés avec le compte Google + de la personne qui témoigne, elle doit donc en créer un s’il l’internaute n’utilise pas de compte Google ce qui est tout de même « contraignant » et limite les internautes à plus facilement laisser un témoignage. Cela limite également selon moi les faux avis…
      Merci à nouveau pour votre témoignage très pertinent autour du sujet de Google et les chambres d’hotes,
      A très bientôt,
      Jérôme Forget
      Guest & Strategy

      Répondre
  2. Ping : Les actualités de Google pour les chambres d’hôtes et les gites | Good Way Voyages

  3. Britavit

    Très intéressant article.
    Ce Google Graph me fait penser à un très bon moteur de recherche français Kartoo (hélas disparu) et qui présentait sous forme de carte virtuelle planétaire tous les liens associés à notre recherche (et souvent surprenants).

    Ce qui m’inquiète c’est cette position de plus en plus monopolisante, qui nous enferme dans une belle boîte (tu payes ou tu ne figures pas dans mes résultats de recherche) de GG. Il en est de même avec les sites de réservations (et le site de booking est remarquablement bien conçu).

    En final c’est le consommateur final qui risque de passer à la caisse (env. 21% TTC de commissions reversées à booking).

    J’ai remarqué aussi que certains résultats de recherche n’apparaissaient pas en lecture directe mais par un sous site google (exemple en recherche sur le mot permaculture:https://sites.google.com/site/traductioneditionpermaculture/ressources/livres/livre-permaculture-introduction-et-guide-pratique**). De là à créer un sous site hébergements… il n’y a pas loin…

    En tant que professionnel ou simple internaute, on se doit de diversifier nos requêtes sur différents moteurs de recherche autres que GG avant que les 94,5% du monopole de GG ne deviennent 100%!
    Il suffit de voir avec quels égards sont reçus leur représentant (comme des chefs d’Etat).

    Répondre
  4. nuitdunjour

    Bonjour Brigitte…
    Les pages commençant par sites.google.com sont en fait des sites créés sur la plateforme Google, tout comme il y en a en monsupersite.free.fr ou chezmoi.jimdo.fr. Ce ne sont donc pas des liens en cachés, ou des sous liens. Eventuellement des sous sites.

    Concernant Google, ses résultats, pour certaines recherches de type hôtel+ville, sont en fait un mélange de panneau publicitaire et de e-commerce, sous couvert d’innocents et impartiaux résultats de recherche. Google utilise à fond les surfaces de la page de résultats qui génèrent le plus de clics afin de vendre ses clics. C’en est devenu honteux.
    Une chose est claire, pour ces requêtes, ce n’est plus un moteur de recherche.
    Malheureusement, Bing et Yahoo ne sont guère mieux. Ils ont aussi des actionnaires assoiffés.

    Il n’y a pas que les représentants de Google à être bien reçus. Ceux de TripAdvisor aussi… et ce malgré le manque de respect dont ils font preuve en utilisant le nom commercial de leurs partenaires hébergeurs, sous forme d’adwords, pour en détourner les visiteurs vers le site TripAdvisor et ses lucratives commissions. Mais là, c’est un autre sujet que Jérôme abordera peut-être bientôt…
    Hum, hum…

    Répondre
    1. jeromeforget.guest&strategy

      Bonjour Brigitte et Thomas,
      Je vous remercie tous les 2 pour vos commentaires toujours aussi pertinents, l’un répondant parfaitement à l’autre.
      Par rapport à TripAdvisor, je compte en effet écrire un article ou publier une interview d’un de leurs cadres afin de récupérer quelques précieuses informations sur leur manière de classer leurs établissements entre autres… A suivre…
      Je vous partage un article très intéressant sur un moteur de recherche français qui souhaite concurrencer Google !!! Qwant est en effet un moteur de recherche innovant car c’est tout le web sous vos yeux, le live, les média, les réseaux sociaux et le shopping ce que Google ne nous offre pas préférant privilégier ses propres produits (Adwords, Youtube, Maps, Google +, etc).
      Je trouve l’initiative intéressant et vous invite d’ores et déjà à le tester sur vos chambres d’hôtes afin de me faire un retour sur votre expérience…
      A très bientôt,
      Jérôme Forget
      Guest & Strategy

      Répondre
  5. Chambre hotes 71

    Très bon résumé de l’actualité google, Bravo une nouvelle fois à Jérôme !

    J’ajouterais simplement la difficulté de référencer sa page google map, il y a bien quelques tendances mais comme souvent, aucune certitude… Et en particulier pour ces pages google map ou google + local. Le nombre d’avis à l’air d’être important en effet mais aussi la « notoriété » de l’établissement, et ça, c’est sur tout le net que google cherche à calculer une « note de notoriété ». Il semblerait que le fait d’afficher son adresse complète sur ses meilleures pages internet apporterait un plus mais encore une fois, seul google sait !…

    Nuitdun jour, booking a-t-il recommencé à acheter vos mots-clés ? En Suivant vos conseils il y a un an, nous avions simplement demandé à ce qu’ils les retirent et avec un peu d’insistance, ils n’avaient pas posé de problèmes…

    Bonne continuation à toute l’équipe de réussir sa maison d’hôtes et Guest & Strategy !

    Répondre
  6. Nuit d'un Jour

    Booking a stoppé. Sympa. Presque tous acceptent.
    Ai quitté il y a quelques jours Expedia/Venere/hotels.com car ils ont refusé de stopper cette pratique. Leurs adwords devraient stopper. Il ne va bientôt plus rester que TripAdvisor. J’espère encore les voir faire preuve de respect envers nous…

    Sur le contrat Expedia, voici ce qu’ils demandent de notre part :
    « Il vous est interdit de (a) déposer des marques ou noms commerciaux appartenant aux Sociétés du Groupe EEM (b) proposer ces marques ou noms commerciaux (ou mots similaires) comme mot-clés ».
    Donc, en résumé, ils nous interdisent de faire ce qu’ils font et refusent d’arrêter de faire lorsqu’on le leur demande gentiment.

    Répondre

Laisser un commentaire