02-10
2012
Auteur : Anthony
Partager :

Chambres d’hôtes et gîtes : Captez les touristes étrangers

Touriste étranger humour Guest & Strategy

Selon le dernier rapport de l’été 2012 par le ministère du Tourisme, la vigueur du tourisme international en France (la France est redevenue la première destination mondiale des touristes) démontre que des efforts doivent être faits pour attirer et fidéliser cette clientèle, afin de contrer la morosité du tourisme intérieur.

Vigueur du tourisme international en 2012 Guest & Strategy Ministère du Tourisme

Jouer sur votre E-distribution

Conseil n°1 : Lorsque les touristes étrangers cherchent une destination par-delà les frontières, leur principale préoccupation est de passer par des canaux internationaux et de confiance. Pour cela, sachez que les OTA (Booking.com, Hotels.com, Venere…) remplissent un rôle important dans la prospection des clients étrangers. Certes, ces intermédiaires n’ont pas que des avantages mais leur présence mondiale vous assurera une visibilité sur la toile quasi-omniprésente.

Conseil n°2 : L’inscription à quelques annuaires étrangers gratuits (des européens comme Bedandbreakfast.eu et des nationaux) peut également s’avérer utile pour être présent sur les réseaux internationaux et être visible. Tapez dans Google : « bed & breakfast + « votre ville » » ou « cama y desayuno + « votre ville » » pour trouver les annuaires les mieux référencés. Pensez aussi aux annuaires payants où le droit d’entrée a un coût mais il n’y a pas de commission. Par exemple : l’inscription sur le site Abritel est cher : 239,99€ par an, mais il rend votre site web visible sur tous les sites du groupe Homelidays.

Conseil n°3 : De plus, la présence sur des salons internationaux tels que le MAP de Paris, Salon Tourissima de Lille et maintenant de Lyon qui ont ouvert un espace appelé village entièrement dédié aux maisons d’hôtes. Ces salons peuvent être utile pour développer ses réseaux à l’international et faire connaître son offre, néanmoins cet outil de communication est relativement coûteux : entre 500 et 4000 euros selon le salon, sa durée, l’emplacement, la réputation du salon, son audience, etc.

Conseil n°4 : Pour savoir si ces présences valent le coup, calculez votre retour sur investissement en faisant remplir des formulaires de « retours » à vos hôtes, avec des questions du type : « Comment avez-vous connu notre établissement ? » ou « Sur quel site internet avez-vous réservé ? », même si certains canaux de communication et de distribution tendent à se confondre (les clients découvrent l’existence de votre hébergement sur Abritel et commandent dessus ; mais ils peuvent aussi bien voir votre maison d’hôtes sur Booking et commander sur votre site internet, dans ce cas l’inscription aura été utile).

Jouer sur votre communication

Drapeaux internationaux étrangers Guest & StrategyConseil n°5 : Bien évidemment, il est indispensable que le site internet de vos chambres d’hote soit traduit en anglais au minimum, le plus judicieux étant de le rendre disponible dans les langues des nationalités de clientèle de maisons d’hôtes les plus présentes dans votre département/région. Pour connaître ces informations, référez-vous au site internet de votre Comité Départemental du Tourisme. Préparez aussi des mails types (bilingues ou dans une langue spécifique) pour les confirmations de réservation, les newsletters « post-séjour », les locations non disponibles etc.

Conseil n°6 : Étant donné qu’ils viennent de loin et que, par conséquent, ils n’ont pas le droit à l’erreur sur le choix de leur hébergement, ces clients potentiels vont visiter votre site de fond en comble pour se rassurer. Une pratique pertinente est d’attirer l’attention par du contenu multimédia : proposer des vidéos intégrées à votre site sur les principaux lieux touristiques de la région (quitte à paraître kitsch !), une courte présentation vidéo en anglais de votre établissement ne peut pas faire de mal non plus… Vous pouvez également user de photos pour convaincre cette clientèle.

Conseil n°7 :Enfin, nous ne répéterons jamais assez l’importance du référencement naturel : soignez les mots-clefs dans la version étrangère du site, pensez aux balises title

Séduire ses clients étrangers

Conseil n°8 : Les trois grandes activités recherchées par le touriste étranger sont la visite du patrimoine culturel, la découverte de la gastronomie, et enfin l’ « évènementiel ». Il peut être intéressant d’indiquer sur votre site internet des actualités et articles sur ces sujets. En outre, n’hésitez pas à montrer votre attention en anticipant leurs futures demandes dans ces domaines et en prodiguant vos bons plans. Le mieux est de disposer de quelques dépliants à ce propos en anglais, ce qui peut s’avérer encore plus pratique si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare. Une autre idée serait d’avoir sous le coude des stickers surtout pour les personnes adeptes du carnet de voyage. Dans la continuité,  proposer une table d’hôtes est un atout indéniable pour la découverte du terroir.

Panneau signalisation maison d'hôtes chambres d'hotes gîtes ruraux chateauxConseil n°9 : Enfin, plus de la moitié des touristes européens (qui constituent la grande majorité de la clientèle) utilise la voiture pour venir en France, l’autre moitié prenant majoritairement l’avion et donc susceptible de louer une voiture. Par conséquent, il est toujours intéressant d’avoir une signalisation simple et claire (le nom suffit, le logo est un plus) sur les axes routiers environnants.

Pour le reste, les touristes étrangers sont des touristes comme les autres, la démarche de qualité est nécessaire pour les attirer et les satisfaire. L’article de Mathieu sur les méthodes de prospection et de fidélisation complètera ce billet à merveille.

Sources :

http://www.touteleurope.eu/fr/actions/economie/transports-tourisme/presentation/l-europe-des-transports/comparatif-les-moyens-de-transport-utilises-par-les-touristes-europeens.html

http://www.20minutes.fr/economie/internet/906673-regions-francaises-soignent-image-attirer-touristes-etrangers

Si vous copiez cet article, merci de faire suivre le lien vers sa source :)