30-11
2011
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

Alors que nous arrivons en période de basse activité touristique pour de multiples territoires, le moment est venu de faire un audit des différents éléments stratégiques de votre activité, afin d’en définir les zones de perfection et ainsi de mieux préparer l’activité des mois à venir.

Bien que le thème soit redondant dans les propos des différents acteurs de la professionnalisation des chambres d’hôtes et des gîtes, nous ne le répèterons jamais assez… la stratégie à privilégier et offrant le meilleur retour sur investissement demeure la « politique Web » !

Nous n’évoquerons que deux raisons parmi tant d’autres qui doivent justifier ce choix de priorité : une présence sur les réseaux sociaux ou les campagnes publicitaires du type « Google Adwords » ne peuvent constituer qu’un apport limité pour votre activité si le site Internet est vieillissant et ne présente pas les fonctionnalités correspondant aux attentes des internautes. Cela s’exprime notamment par un haut « taux de rebond » (pourcentage de visiteurs entrés sur une page Web, l’ayant quittée quasi instantanément).

Venons-en aux vecteurs de succès de votre site, quels sont-ils ?

- Tout premièrement, le site doit être optimisé pour le référencement. Les principaux procédés consistent à avoir une structure limpide et élaborée de manière logique, grâce notamment à l’intégration de balises dites « meta » adaptées pour chacune de vos pages (« Title », « description » voire « keywords ») et à des balises de Titre et sous-titres (H1, H2…). Il est également extrêmement important de nommer de manière pertinente et avec des mots-clés l’ensemble des photos publiées sur le site.

- Bien que n’ayant plus réellement d’impact sur le référencement du site, le nom de domaine doit lui aussi être mûrement réfléchi. On doit alors trouver un compromis entre nom évocateur de l’activité, nom de l’établissement et taille en nombre de caractères. N’oubliez pas que lors de l’achat de votre nom de domaine, des adresses mails vous sont fournies. Il est toujours plus professionnel d’utiliser un courriel de la forme « contact@nomdedomaine.com » plutôt que « nomdelhébergement@gmail/orange/sfr.com ».

- Les fonctionnalités de base à offrir au visiteur sont multiples et doivent être articulées de manière logique sur le site Internet. Il s’agit alors de favoriser l’intuitivité de chacune des requêtes de l’utilisateur. Parmi ces propriétés, la géolocalisation de l’hébergement touristique et le formulaire de demande de réservation sont primordiales. Le site doit également permettre de faire la passerelle avec son territoire dans une notion de valorisation du patrimoine local et de référencement (page dédiée aux activités territoriales, liens sortants vers les acteurs institutionnels…). Pour les plus professionnels d’entre vous, nous préconisons d’intégrer un livre d’or, utile pour recueillir les impressions de vos précédents clients, voire une page dédiée à vos parutions dans les médias. Ces deux dernières fonctionnalités génèrent du contenu, ce qui est apprécié par les moteurs de recherche, favorisant ainsi le référencement de votre site.

- Le contenu textuel et la sémantique de votre interface sont bien entendu prépondérants pour votre e-visibilité. Nous tiendrons une ligne éditoriale à ce propos dans les semaines à venir.

- Enfin, l’arborescence du site Internet de vos chambres d’hôtes ou de vos meublés de tourisme doit présenter au minimum une page d’accueil, un descriptif de vos chambres ou gîtes, une mise en avant des activités locales ainsi qu’une page de contact et de réservation, auxquelles pourront s’adjoindre les pages « livre d’or », « actualités », ou encore « médias ».

- Suivant le positionnement de votre établissement et la clientèle à capter, l’intégralité du site doit être traduit de manière cohérente en langue(s) étrangère(s).

- Bien qu’étant une notion subjective, l’esthétique doit venir valoriser l’ensemble de l’œuvre. Cela s’opère notamment par la mise en place d’une ergonomie afin d’assurer une lisibilité maximale et de photos de qualités, pilotables par des diaporamas dynamiques.

Afin de mieux illustrer l’ensemble de nos propos, nous vous invitons à visiter deux de nos références :

- site fonctionnel pour les hébergements à faible capacité sensibles au budget : http://www.maisonhotes-lesmijanes.com/

- modèle plus épuré pour les établissements touristiques plus exigeants : http://www.traouarvilin.com/

Vous voulez en savoir plus ? Consultez nos prestations à partir de nos références !

Nous vous invitons à nous contacter pour toute demande d’informations complémentaires.

Thibaut Notario

Ce diaporama nécessite JavaScript.

14 commentaires

  1. Chambres d'hôtes en Bourgogne

    Tout est là !
    Félicitations pour ce commentaire qui résume très bien l’ensemble des principales actions à mener et thèmes à approfondir pour acquérir une certaine notoriété sur le net. Je vois que vos prestations en terme de création de sites se sont encore très largement améliorées, en particulier pour le site des chambres d’hôtes de charme de Traou ar Vilin qui fait vraiment envie…
    Bonne continuation !

    Répondre
    1. jeromeforget.guest&strategy

      Bonjour,

      Nous vous remercions pour votre nouveau message élogieux. Nous tâcherons de continuer sur cette lancée afin de toujours vous proposer des contenus de qualité dans une logique de professionnalisation des maisons d’hôtes et des gîtes.

      Bonne fin de semaine,

      L’équipe Guest & Strategy

      Répondre
  2. TANG Jacques

    Le grand avantage du web 2.0, c’est qu’il peut être relativement de faible coût d’accès. Au delà de la présentation de Thibaut, vous pouvez engager des actions en complète interactivité avec votre site, vous permettant d’accroître votre notoriété, tel que blog et animation de réseaux sociaux. De quoi penser dans une petite structure touristique comme les grands.

    Répondre
    1. Thibaut Notario

      Bonjour Jacques,
      En effet, le web 2.0 n’a aucune barrière économique d’entrée. Il est vrai que les réseaux sociaux ainsi que l’entretien d’un blog peuvent être porteurs pour la visibilité sur le net. Néanmoins, il faut prendre en considération plusieurs éléments.
      Tout premièrement, ils ne sont pas ou peu vecteurs de demandes de réservation mais plutôt générateurs de traffic, passerelle vers le site de l’hébergement touristique. Or, l’exploitant cherche avant tout à commercialiser ses chambres / gîtes.
      En mon sens, le site est bel et bien la priorité : être hyperactif sur les réseaux sociaux n’apporterait que peu de demandes de réservation si le site web de l’établissement était désuet (taux de rebond élevé).
      Enfin, les Facebook, Twitter et autres peuvent devenir chronophage si l’on s’y investit réellement. Dans ce cas, autant que la performance soit à la hauteur des résultats escomptés. On en revient au même point… Je préconise donc de privilégier la qualité de son propre site internet, puis de chercher à déployer son aura sur l’ensemble des autres médias.
      Néanmoins, dans une logique de fidélisation, de présentation de retours d’expériences et de mise en viralité de l’information (offres promotionnelles, actualités d’un établissement…), les réseaux sociaux ont un rôle à jouer et ce, pour toutes les formes de structures touristiques.
      Bon week-end à vous,
      L’équipe Guest & Strategy

      Répondre
  3. Frank

    Bonjour,

    Je rajouterai à tout cela une prise en compte sérieuse de l’accessibilité numérique (ne pas se limiter à quelques textes alternatifs truffés de mots-clés et niveau de titre). De surcroit pour tous les professionnels ayant le label « Tourisme et handicap ». L’accueil des personnes en situation de handicap commence dès le site web pas sur le pas de la porte.

    Donc cela inclus des formulaires bien codés, une navigation au clavier clair et visible, des contrastes suffisants, des liens d’évitements, la déclaration de langue des documents dans les métas et attributs…

    Répondre
    1. Thibaut Notario

      Bonjour Frank,
      Merci pour votre commentaire qui est par ailleurs très juste.
      Peu abordé, le sujet de l’accessibilité du site internet doit devenir une priorité pour les exploitants misant sur ce positionnement.
      Cela passe par un respect du code visant à faciliter la visite à toute personne déficiente au niveau auditif, visuel, moteur et mental.
      Les gîtes et chambres d’hôtes labellisées « Tourisme et handicap » ont en ce sens tout intérêt à ce que leur site soit validé « W3C ».
      Bonne journée,
      L’équipe Guest & Strategy

      Répondre
    2. chambre La Clayette

      En terme d’accessibilité, il faudra aussi penser à prendre en compte les mobiles ! Vérifiez si votre site est thumb friendly ici :
      http://agbeat.com/real-estate-technology-new-media/googles-gomo-tests-how-mobile-ready-your-site-is-helps-you-go-mobile/
      Ou faites une recherche « google GoMo »
      Si ce n’est pas le cas, 2 solutions s’offrent à vous, soit transformer votre site internet, sa mise en page en particulier, ce qui peut être plutôt compliqué, soit créer un nouveau site spécialement adapté aux mobiles, personnellement, je n’ai pas encore tranché…

      Répondre
      1. jeromeforget.guest&strategy

        Bonjour Yoann,
        Votre témoignage est très intéressant.
        En effet, l’avènement de la technologie mobile doit de plus en plus être prise en compte dans la stratégie e-tourisme des propriétaires de chambres d’hôtes et de gite. L’objectif étant d’être présent sur un maximum de supports (Smartphone, tablettes, télévision et ordinateurs).
        Le plus simple et souvent le plus économique est de créer un mini site compatible smartphone avec des données essentielles telles que la géolocalisation, un formulaire de réservation, quelques photos et un numéro de téléphone.
        Nous consacrerons prochainement un article sur le sujet…
        Merci également pour le lien à consulter.
        A bientôt,
        Jérôme Forget
        Gérant
        Guest & Strategy

  4. Nuit d'un Jour

    Pour les chambres d’hôtes, j’ajouterais, comme critère important, le contenu texte du site doit « ressembler » aux propriétaires et refléter leur personnalité.
    Nos visiteurs ne souhaitent pas arriver chez un propriétaire dont le style ne correspond pas du tout au leur. Ce n’est pas non plus l’intérêt du propriétaire qui recherche aussi des contacts sympathiques et qui s’expose en plus à de l’insatisfaction et donc des mauvais avis et bouche à oreille.

    Répondre
    1. Thibaut Notario

      Bonjour,
      Votre commentaire est très juste. Il est vrai que l’un des principes du concept des maisons d’hôtes est la transparence. L’identité du produit doit donc transpirer la personnalité des exploitants. Il est par conséquent essentiel de jouer le franc-jeu sur la vitrine qu’offre Internet.
      De plus, avec l’avènement des plateformes d’avis et de commentaires, une présentation quelque peu mensongère de son établissement serait immédiatement sanctionnée sur le Web 2.0 qui, ne l’oublions pas, est un des meilleurs moyens de crédibiliser ses prestations et de bénéficier de préconisations pérennes dans le temps.
      Au plaisir de lire vos commentaires!

      Répondre

Laisser un commentaire