12-04
2010
Auteur : Jérôme Forget
Partager :

Le Figaro Magazine lance la 2ème « édition » de son guide des chambres d’hôtes par le biais d’une édition spéciale et le programme Capital sur M6 nous offrait un reportage sur la tendance des gîtes ruraux et des maisons d’hôtes : Le business des épis.

Les 5 enseignements principaux à tirer :

    1. L’importance du « cachet » de la maison et de son authenticité. Cela demeurent et demeureront les atouts n°1 de différentiation et de motif de venue d’un hôte-client chez vous et pas ailleurs,

 

    1. Vers une montée de gamme et une « professionnalisation » d’un nombre croissant de propriétaires. La « professionnalisation » qui représente 1/3 des projets selon le Figaro, entraine la montée de gamme. On assiste à la logique d’une hausse des investissements donc à une hausse des prix pour en assurer la rentabilité visée,

 

    1. L’indispensabilité d’être visible sur internet. Capital nous donne l’exemple du « Gîte en Alsace » (nom étudié rien que pour le web !) qui a poussé le référencement de son site internet à l’extrême lui garantissant une énorme visibilité sur internet (+ forte que Gîte de France Alsace !) et donc un nombre de réservations 3X supérieur à la moyenne,

 

    1. La grogne des hôteliers indépendants qui ne semblent pas se satisfaire du décret du 03 août 2007 obligeant les maisons d’hôtes à se déclarer en mairie. Capital nous donne l’exemple d’une gérante d’un hôtel indépendant de 15 chambres à Honfleur qui souffre d’une compétition qu’elle juge déloyale avec un parc de pas moins de 80 chambres d’hôtes. A la fin du reportage, elle nous dévoile qu’elle exploite elle aussi 2 chambres d’hôtes ! Le comble !

 

  1. La montée des chambres d’hôtes urbaines. Cela se traduit non seulement par la capitale mais également des villes de province telles que Rennes, Nantes, Avignon, Marseille où le nombre de maisons d’hôtes décolle.

Ces mises en avant sont à la fois bénéfiques pour notre activité lui assurant une visibilité sur des médias de masse mais le revers de la médaille est bel et bien là. Cela attire les convoitises façon « ruée vers l’or » alors que tout n’est pas si simple et que cela motive les lobbies à continuer leurs actions pour endurcir la législation nuisible à notre activité.

Liens utiles :

Laisser un commentaire